Du 22 au 28 février 2011, Georgetown 4, Visite de Philippe et famille partie 1

Posted by Doris on dim, 03/06/2011 - 16:03
 

 

Du 22 février 2011 au 28 février  2011

Mardi, 22 février 2011

Georgetown, Exumas, Bahamas

Nous venons chercher les enfants à l’aéroport, le quai des dinghys est très occupée, pas facile de se faire une place.

01

 

De Fort Lauderdale à Georgetown, les enfants ont pris le vol Continental. Un avion de 14 places environ conduit par des pilotes très expérimentés et qui laisse la porte du poste de pilotage ouvert au grand plaisir de Pierre-Luc.

Enfin arrivés à Great Exumas. L’aéroport n’est pas bien grande et par le trou de la clotûre Doris et Michel voient Philippe, Valérie, Sandrine et Pierre-Luc qui avancent d’un bon pas pour nous rejoindre. Mais ils devront passer avant par la douane et l’immigration. Ils ont hâte aussi d’enlever leur long pantalon et leurs souliers de course.

 

 

Voici la famille Dufresne Gagné : Les parents Valérie et Philippe et les enfants : Sandrine et Pierre-Luc

 

Mercredi, 23 février 2011

Voici la différence entre celui qui est dans le sud et celui qui arrive. Valérie espère rejoindre au moins la moitié de la couleur de son beau père pendant le séjour de 9 jours qu’ils passeront avec nous.

 

 

Quand on a 8 ans ½, on veut apprendre la conduite du dinghy. Ce n’est pas long que Sandrine maîtrise la technique. Elle est même capable de partir le moteur. Pierre-Luc 7ans apprend aussi et chacun leur tour ils conduiront presque toujours le dinghy pour aller à terre.

 

 

 

Les enfants ont vite adoptée la plage de Volley Ball Beach et nous passerons de nombreuses heures sur cette plage dans les prochains jours.

 

 

 

Ce qu’il y a de très bien sur cette plage, c’est que nous avons accès à des chaises. Alors les grands-parents peuvent se mettre à l’ombre pour regarder les alentours. Philippe a vite trouvé une position pour se reposer que vous pouvez le voir. Il aura intérêt à passer un peu de temps au soleil cependant…

 

 

 

Normand et Rachel sont là ce matin avec leur boule de Bocce, alors pourquoi pas faire une petite partie sous la supervision de Pierre Luc qui prend son rôle de mesureur au sérieux.

 

Normand et Rachel (du bateau maison Tangelo)

 

 

Valérie a le goût d’essayer pour dîner une salade de conche. Il y a un homme de la place qui les prépare sur place. Malgré les apparences, le conche quand il est nettoyé et débarrassé de ses appendices et coupé en petits morceaux puis ensuite arrosé de jus de lime avec d’autres légumes est très bon.

 

 

On se fait vite des amis ici. Amina du voilier Wizzard vient de la côte Nord, d’un petit village plus haut que Manasquan. Sa maman Myriam est montagnaise. Elle parle français et est bien contente de se trouver une amie du même âge. Sandrine et elle vont à la cueillette des étoiles de mer, qu’elles remettrons à l’eau ensuite.

 

 

 

Jeudi, 24 février 2011

Un retour aujourd’hui au village de Georgetown pour faire un peu d’épicerie, visiter un peu le parc et aussi pour aller goûter les bons mahi-mahi du restaurant Peace & Plenty. Les enfants en profitent pour essayer la piscine de l’hôtel. Doris et Philippe en profitent pour se détendre en les regardant.

 

 

 

Après le bon dîner, Sandrine se fait faire des tresses. Cela lui fait mal dit-elle quand la dame natte ses cheveux mais comme vous voyez elle garde quand même le sourire. Ces tresses tiendront jusqu’à son départ et c’est bien plus facile le matin pour se peigner.

 

 

 

On ne peut s’empêcher de retourner jouer à la plage au retour du village.

 

Après une journée aussi active, ce n’est pas long qu’on tombe dans les bras de Morphée.

 

 

Vendredi, 25 février 2011

Hamburger Beach et le monument

Environ 1 kilomètre plus au nord, se trouve la plage d’Hamburger Beach. C’est là que nous allons pour prendre le sentier qui nous mène au sommet d’une colline sur lequel est érigé le monument.

 

La vue est extraordinaire du haut de cette colline du monument. Nous voyons l’île de Stocking Island au complet. D’un côté la baie Elizabeth et de l’autre l’Océan Atlantique et la magnifique plage.

 

 

Nous en profitons pour prendre quelques photos de la petite famille et des grands parents. En bas le mouillage d’Hamburger Beach

194

 

C’est le temps de reprendre le sentier pour redescendre vers la plage de Hamburger Beach.

 

Arrivés en bas, c’est l’heure du lunch. Le repas est le bienvenue

 

 

Il faut bien faire la sieste après une bon repas

 

 

Sandrine et Pierre Luc n’ont pas besoin de sieste eux, ils aiment mieux s’enterrer dans le sable et se baigner.

 

 

Les enfants sont retournés avec Philippe à la baie de Gaviota ou est Amirys. Valérie, Doris et Michel prennent le sentier qui mène du côté est de Stocking Island pour retourner au voilier. C’est une bonne heure de marche.

 

 

Les enfants nous ont rejoints par la traverse de Gaviota et se baignent en compagnie d’Amina. Les vagues sont grosses et les font tomber ou même rouler parfois.

 

 

Les parents d’Amina, Serge et Myriam sont contents que leur fille ait de petits amis.

Serge et Myriam du Québec (Voilier Wizzard)

 

Samedi, 26 février 2011

Ce matin, nous avons décidé d’aller faire un tour en mer, nous partons à voile dans la baie. Philippe se met à la roue pour satisfaire son besoin de naviguer. Valérie est à l’avant sa place préférée. Mais Pierre-Luc n’aime pas beaucoup le mouvement des vagues, une petite gravol et le voilà endormi.

298

 

 

 

Au retour de notre petite tournée que nous avons dû écourter par manque de vent du côté Atlantique, nous nous installons à Sand Dollar Beach.

 

Nous avons deux petits poissons dans l’eau qui avec leur tuba et leur masque s’en donnent à cœur joie.

 

 

Malgré des nuages qui semblent menaçants, nous avons quand même droit à un coucher de soleil à 18h08, accompagné du son des conches. En effet, les gens de bateau soufflent dans un conche troué pour en faire jaillir un son qui ressemble à une note qui aurait été tiré d’un cor (instrument de musique qui a l’air d’une spirale) quand le soleil se couche.

 

 

Dimanche, 27 février 2011

En attendant que tout le monde soit prêt pour aller à la plage, Sandrine dessine un poisson. Elle a aussi dessiné le voilier Amirys que nous avons mis sur le mur du fond.

 

  

Excepté Michel qui doit aller en dinghy chercher des provisions au village avant 11 h00, nous partons en expédition pour ramasser des sand Dollar et aussi nous rendre à la passe au bout de Stocking Island. En marchant dans l’eau Valérie a trouvé un type d’oursin blanc plutôt que noir. Quand elle approche un bout de bois près de l’ouverture qui leur sert de bouche on voit ses pics se rétractés.

 

 

 

Arrivés depuis cinq jours nos invités commencent avoir des couleurs malgré la crème solaire

 

Au retour, nous constatons que plusieurs voiliers ont sorti leur grand pavois pour fêter le début des régates qui s’ouvrent demain.

 

Notre voisin de mouillage le voilier Voyager a particulièrement bien décoré le sien. Charlie le propriétaire est un des membres actifs de l’organisation de la régate.

 

 

 

Lundi, 28 février 2011

 

il y a foule pour les inscritions

A la plage de Volley Ball Beach, c’est la journée des inscriptions pour toutes les activités des deux semaines que durent la régate de Georgetown, comme vous pouvez voir il y a foule.

 

 

Une jeune femme offre des noix de coco pour amasser des sous pour la continuation de leur voyage plus au sud. On parle ici de dons car aucun étranger ne peut faire commerce ici sans encourir un renvoi dans son pays.

 

Chaque année, un concours de dessins est organisé pour choisir l’image qui apparaîtra sur le chandail de la régate de l’année suivante. Nous sommes invités à voter, les dessins sont affichés sur le mur de Chat & Chil.

 

 

 

En après-midi, Valérie retourne à la plage de Volley Ball beach pour apprendre à tresser un panier. Suzanne du voilier, Camelot 2 est le professeur de cette technique.

 

 

Le capitaine Michel a demandé à ses matelots que chaque soir au coucher du soleil, les drapeaux soient descendus pour être roulés et de même chaque matin au levée du soleil vers 6h30 ils doivent être relevés. Pierre Luc et Sandrine s’acquittent de cette tâche avec le plus grand sérieux.

De plus, le capitaine a demandé à ses deux matelots de nettoyer le cockpit chaque matin avant que les parents se lèvent. Les deux matelots ont aussi appris à conduire le dinghy. Après six jours d’entraînement, nous fêtons leur nomination à titre de matelot de 1ière classe, certificats officiels à l’appui de cette promotion.