29 janvier au 8 février 2011 La vie aux Exumas

Posted by Doris on mar, 02/08/2011 - 16:07
Du 29 janvier 2011 au 8 février  2011
 

Samedi, 29 janvier 2011

Georgetown, Exumas, Bahamas

Cette journée est consacrée à la préparation des photos et du texte pour le site d’Amirys et à sa mise à jour. De façon surprenante, le signal du fournisseur Gaviota Bay est excellent ce jour-là malgré la mauvaise réputation de cette connexion. Doris est aussi surprise par le fait que le signal entre même sans antenne et est très rapide.

 

Dimanche 30 janvier 2011

 

Un petit dîner et une après-midi d’information

Nous avions été contactés le lendemain de notre arrivée par Angèle et Alain du voilier en acier : Voyage. Nous avions eu le plaisir également de rencontrer par leur intermédiaire Bernard du voilier Mer Veille, celui qui nous a aidé à enlever l’hélice. Ce dimanche, nous les recevons pour dîner tous les trois pour ensuite regarder avec eux les cartes des Turks et Caicos, de la République et de Porto Rico. Ils semblent contents des informations que nous leur transmettons concernant les ancrages, les services et les expériences que nous avons acquises durant notre voyage. Ils ont l’intention de se rendre jusqu’à Grenade pour passer l’été. Ils partiront  de Georgetown jeudi prochain pour Long Island, puis Mayaguana, les Turks, la République dominicaine etc.

 

 

Lundi, 31 janvier 2011

Journée au village de Georgetown

 

Connaissant déjà les lieux, Doris se rend ce matin pour faire trois brassées de lavage à la buanderie de Georgetown. En route, elle rencontre Michel du bateau-trawler Marie-Antoine qui lui suggère de faire faire son lavage à Exumas Cleaner en laissant son sac de lavage sur place et en venant les reprendre le lendemain. Doris décide de séparer les draps et couvertures et serviettes du reste et de les laisser à cet endroit. Puis elle se rend à la buanderie qui est ce lundi matin très occupée. La photo ci-dessous ne montre qu’une partie de la place. Ce n’est pas un endroit terrible mais cela fait l’affaire. Une seule machine est disponible à l’arrivée de Doris. Il lui faut un bon deux heures pour terminer sa brassée de lavage et séchage pour un coût de 6,50 $ U.S.  Le lendemain les 21 livres de lavage envoyées à Exumas Cleaner vont coûter 21,00 $ mais cela en valait le coût. Sinon, elle aurait dû passer la journée à la buanderie à cause de l’achalandage.

 

 

Tant qu’à être au village, nous en profitons pour aller dîner dans le petit hôtel Peace and plenty. Un bon repas de Fish and Chip prit sur la terrasse face à la piscine. Du bord de la piscine nous avons une vue sur l’autre côté de la baie sont ancrés 98 % des voiliers. Doris a mis une flèche vis-à-vis l’endroit ou Amirys est attaché à un mooring juste en face du resort et restaurant Le St-Francis.

 
 
 

 

Lorsque nous venons à Georgetown avec le dinghy, nous allons dans un petit lac au centre du village auquel nous accédons par un tunnel sous la rue. Le quai est situé derrière l’épicerie. C’est aussi à ce quai que nous pouvons emplir nos jerricans d’eau pour le bateau.

 
 
Voici un dinghy assez original, c’est la première fois que nous voyons ce type de modèle. Il ressemble à un minuscule catamaran et a même une voile.
618
 
 
 

Mardi, 1er février  2011

Journée de travaux sur Amirys

Michel prend à cœur l’entretien du voilier et passe quelques heures en nettoyage, sablage et peinture sur le pont et autour de quelques fenêtres. Doris en profite pour lire des textes de livre en cours d’écriture d’amis sur Word et leur donne ses commentaires. Nous avons le plaisir d’être reçu à souper sur le voilier Voyage par Angèle et Alain. Alain est naturopathe et avait à St-Jean-sur le Richelieu une boutique : Le panier Santé. Il me donne une ampoule de radis noire et artichaut pour m’éviter un mal de tête pendant la nuit suite à l’absorption de vin rouge et cela a marché…

 

Mercredi, 2 février 2011

 

Nous sommes invités à participer au dîner de départ d’un couple de québécois que nous ne connaissons pas mais dont nous connaissons la majorité des invités. Michel et Louise du voilier Marie Antoine, nous invitent à accrocher notre dinghy à leur bateau pour nous y rendre. C’est une nouvelle expérience pour nous de traverser la baie dans ce type de bateau. Ils ont la possibilité avec ce trawler de se rendre un peu n’ importe où puisque leur tirant d’eau est de 3 pieds et demi.

 

 

Normand (boat house Tangalo) , Louise et Michel (Marie-Antoine), Doris (Amirys), Rachel (Tangalo)

 

 

Sur place nous sommes environ vingt-cinq personnes. Les gens du restaurant ne s’attendaient pas à un tel achalandage, le service s’étire de midi à 1h30. On dirait qu’une seule personne fait la cuisine et le service. Mais malgré l’attente les repas sont très bons. Le groupe est content de se trouver ensemble.

 

Voici quelques personnes présentes à ce dîner :

Gerry et Raymonde du bateau moteur Lady Ray

 

Sylvie et Marc du voilier Sea You Soon

Marie Claire et Serge du voilier La Détente et du boat house Cantaloupe

Une jeune famille qui profite des Bahamas

Nous avons parmi nous un jeune participant de 7 mois, avec plein de grands-pères et de grands-mères autour de lui. Michel du bateau Marie-Antoine semble vouloir initier Sonny sans tarder à la bière locale. Le papa Steve n’a pas l’air d’accord…

Steve, Angélique et Sonny (7 mois) du boat house Pineapple

Ce jeune couple repartira dimanche après avoir profiter de 5 ou semaines environ à Georgetown sur le Boat house qu’ils possèdent ici. Quelle belle vie pour ce jeune couple. Ils sont chanceux et le savent de pouvoir profiter de si belles vacances. Steve adore aller pêcher la langouste et il a beaucoup de succès.

 

 

Volley Ball Beach

Au retour, nous passons près de la plage de Volley Ball beach. Comme nous sommes en après-midi c’est l’heure du Volley Ball, c’est pourquoi vous pouvez constater la présence des nombreux dinghys à la plage.

 

Du haut du Marie Antoine, nous prenons des photos d’Amirys qui nous attend sagement sur son mooring. Nous avons changé de mooring et celui-ci nous l’avons pour le mois. Nous sommes très près de la petite plage qui nous permet de traverser du côté est de l’île pour profiter de la longue plage sur laquelle line et Doris vont prendre de belles marches. Derrière Amirys, le St-Francis Resort and Restaurant. C’est de cet endroit que nous recevons le signal d’internet que nous achetons à $2,00 pour 80 minutes.  Un bon endroit pour dîner et c’est aussi sur cette galerie que ce joue des parties de poker deux fois semaines.

 

 

 

Jeudi, 3 février au dimanche, 6 février

Ces quelques jours sont tranquilles, petits travaux, lecture, marches, yoga pour Doris le jeudi, sortie à l’épicerie et au restaurant Pet Déli le vendredi ou nous prenons nos messages internet. Nous allons téléphoner aux mamans. Puis bon souper sur le voilier See You soon avec Marc et Sylvie, le samedi soir. Dîner au Restaurant St-Francis avec Line et Michel de Mango le dimanche midi. Doris traîne son appareil photo mais oublie d’en prendre. A travers tout cela, nous faisons faire un pump-out, le vendredi matin. En effet, depuis l’an dernier le ministère de l’environnement des Exumas demande que les bateaux ne déchargent plus leurs eaux noires dans le lagon et la baie. Bonne initiative! que nous approuvons et respectons. Pat vient avec son bateau et son réservoir pour nous soulager… et récolter $10.00

Notre antenne radiolabs wi-fi ne marche plus. Nous devrons sortir dehors pour nous connecter sur internet dorénavant.

Lundi, 7 février 2011

Notre hélice toute brillante et maintenant redressée est de retour par avion avec Hugues du voilier Carpathia. Nous sommes bien contents du travail et reconnaissants de l’aide apportée également par nos amis Claudette et Gilles (Charade) qui ont fait le transport au Québec pour la réparation. Pas mal de kilomètres de route pour nous aider.

 

 

Il fait très beau, la mer n’est pas agitée, le vent est faible alors c’est le temps de plonger pour replacer l’hélice. Michel de Mango vient déguiser en James Bond plongeur pour faire ce travail en compagnie de notre Michel d’Amirys. Ici les Michel pullulent…

En 20 minutes environ le tout est replacé ainsi qu’une nouvelle anode sur le shaft.

 

 

 

Mardi, 8 février 2011

Ce matin, le lagon est tellement calme que nous voyons très clairement le fond qui est à six pieds en dessous de notre quille. Il fait chaud et très humide (80 %). Doris se rend à Volley Ball Beach pour une session d’exercices dans l’eau, donnée par Diane du bateau moteur Boatel 1. Une torontoise native du Nouveau Brunswick qui parle très bien français et anglais. Son cours est très populaire. C’est le mardi et jeudi et probablement qu’elle ajoutera le samedi. Avec la chaleur qu’il fait ce matin, être dans l’eau est bienvenue. Doris porte le chapeau safari beige.

 

 

 

 

Michel a boudé la session dans l’eau mais est resté pour prendre des photos du groupe. Sur la plage de Volley Ball Beach, un monument montrant les distances des villes importantes et leur direction probable quoique j’en doute trône au milieu de la place. Montréal est présent naturellement.

 

679