Du 13 au 19 Décembre, North Sound, Normand Island, Road Town, Tortola BVI. St-Thomas, USVI

Posted by Doris on dim, 12/19/2010 - 14:31
 

 

Lundi, 13 décembre 2010

Une nouvelle destination
Nous quittons le North Sound et en passant je prends une photo du voilier Alegria de Ken et Sara. Au revoir les amis! Nous nous reverrons sûrement plus loin.
 
 
Doris prépare la navigation aussi sérieusement que d’habitude même si elle connaît le trajet parfaitement.
 
 
Nous avons décidé de nous rendre dans une autre partie des BVI, mais en chemin nous repassons à nouveau devant Spanish Town. Un bateau traversier comme nous avons pris le 30 novembre à notre arrivée approche de la marina.
 
 
 
Nous revoyons à partir du large, l’hôtel nous avons logé les deux premières nuits de notre arrivée. Le Fisher Cove Hotel avec sa galerie restaurant. Il faut revoir les photos du début de décembre pour comprendre que nous avons pris trois repas en tête à tête ou presque sur cette galerie.
 
Juste en face de Spanish Town, un des bateaux de croisière français le Club Med 2, est ancré. Ils débarquent leurs passagers pour la visite traditionnelle à : ‘’ The Baths’’. Il est rare que nous ayons vu de ses bateaux près de Virgin Gorda.
 
 
Nous faisons un arrêt à l’heure du dîner devant les plages et les rochers d’une des parties de l’île appelée '' The Baths''. Nous avons de beaux souvenirs de cet endroit de la terre on peut marcher sous ces rochers qui forment des passages et des grottes dans lesquelles la mer s’engouffre.
 
 
 
 
 
Après avoir parcouru 20 milles nautiques dans la journée, nous nous installons dans la baie de Benures. Nous sommes trois bateaux au total. C’est une belle baie très calme de l’île de Normand, (BVI) C’est très rare de trouver dans les îles Vierges un endroit sans moorings. Nous en profitons.
 
 
 
 
 
Nous nous installons pour l’apéro avec un ou deux craquelins… avant le souper. Michel me signale qu’il voit le bateau de croisière Club Med 2 qui passe non loin en route pour retrouver la haute mer. Ses voiles sont maintenant ouvertes, nous croyons qu’ils se servent de ces voiles plus par parure que pour l’utilitaire. Cela vous tente une petite croisière sur ce navire!
 
 
 
 

 

Mardi, 14 décembre 2010

C’est une matinée sans vent et très belle. Voyez notre voilier avec un autre catamaran, les deux seuls ce matin dans la baie.

 
 
 
 
Nous partons avec le dinghy pour nous approcher du bord. L’eau est comme du cristal, sûrement que nous pourrons retrouver dans le coin au même endroit la langouste que Christiane notre amie avait vu en mars… Michel descend dans l’eau et se prépare à faire de l’apnée. Un ajustement de masque et le voilà parti. Doris le suit immédiatement après avoir pris la photo. On vous annonce officiellement que la langouste n’a pas été revue. On doute encore qu’elle ait existée. A la place nous avons vu quelques poissons et coraux. Que l’eau est bonne à cet endroit, nous sommes restés au moins une heure dans l’eau.
 
 
 
 
 

 

 

 

 

Pendant que nous nagions la lessive du matin séchait sur les cordes à linge. Au retour, Doris s’occupe de ramasser ses draps avant le départ à midi.
 
 
 
 
On s’ancre dans une autre baie de Normand Island, qui s’appelle The Bight. Nous prenons cette fois un mooring (ancre flottante) car l’eau est très profonde dans cette baie. Habituellement, quand nous sommes venus avant il y avait au moins 50 bateaux dans cette baie et nous étions 7 ou 8 au maximum. C’est vraiment la bonne période pour venir naviguer ici en location sans avoir foule autour. On nous charge quand même $30,00 pour le mooring.
 
 
Nous en profitons pour aller dîner dans l’unique bâtiment de l’île qui est un restaurant The Pirates. Malgré sa location solitaire, le restaurant entretient une bonne connexion internet alors nous en profitons pour prendre et envoyer nos courriels.
 
 
0
 

 

Mercredi, 15 décembre 2010

The Caves à The Bight

Nous allons tout à côté voir les Caves qui sont des cavernes au bord de l’eau qui sont assez profondes. Des bouées d’amarrage sont installées pour recevoir les dinghys et permettent aux gens de faire de l’apnée (snorkling). Normalement des bateaux de touristes sont attachés et la foule déferle dans l’eau; il ya plus de touristes que de poissons. Nous nous installons avec le voilier un peu plus loin à un mooring et allons dans l’eau visiter les grottes. C’est une déception car il n’y a pas de poissons, seulement un ou deux, par ci par là. De gros nuages s’accumulent au dessus de nos têtes, nous retournons au voilier. Michel me tire en nageant car je suis un peu fatiguée. Nous laissons passer l’orage qui dure 10 minutes et nous quittons pour Road Town Tortola qui est à 5 milles nautiques seulement.
 
 
 
En arrivant à Road Town, nous nous installons tout près du voilier Sea Kite. En effet, nous avions reçu hier midi au restaurant The pirates, un courriel de Brigitte et Michel nous annonçant qu’ils étaient aux Vierges et venaient de quitter The Bight. Ils aimeraient nous voir. Quelle coïncidence ! Ils venaient de quitter à 9h30 hres The Bight quand nous y sommes arrivés vers midi.
 
 
 
 

Jeudi, 16 décembre 2010

 

Le vent a été très fort toute la nuit, au matin nous voulions traverser la baie de Road Town (son vrai nom est Seacow Bay) pour aller à une grosse épicerie que Brigitte et Michel ont trouvée du côté nord de la baie. Nous décidons d’y aller en faisant le tour de la baie à pied. Cela nous prendra une heure environ. En chemin nous voyons un sapin au milieu d’une place publique et qui a été offert par le Club des lions. Comme les sapins sont rares dans le coin j’ai décidé d’en faire une collection de photos. L’épicerie Riteway que nous avons finalement atteint en faisant un petit détour à une SAQ des îles… était grandiose pour la région. Nous en avons profité pour acheter pas mal de viandes et de légumes. Cela va nous aider pour notre régime sans cholestérol. Le magasin offre un service de livraison nous incluant à bord que nous avons vivement accepté. Le conducteur parlait espagnol, on a pu lui tirer grand renseignement utile, notre espagnol étant minime et son anglais pas terrible.
 
 
 
En après-midi, Michel et Brigitte viennent à bord d’Amirys pour un échange d’histoires et d’informations. Il nous donne leur drapeau des Bahamas et nous leur donnons nos drapeaux des Antilles (St-Martin, Guadeloupe, Grenade, Ste-Lucie etc.…) Nous connaissons ce couple depuis 2003, nous les avions rencontrés aux Bahamas sur leur premier voilier Déseo avec leur deux garçons à bord dans ce temps là. Maintenant, ils voyagent seuls tous les deux, ils prennent un ou deux ans sabbatiques pour le moment. Ils iront jusqu’à Grenade cette année et reviendront probablement début juillet au Québec pour continuer à l’automne, ils ne savent pas encore dans quelle direction ils poursuivront leur voyage.
 
 

 

Vendredi, 17 décembre 2010

Départ des îles Vierges Britanniques 

Michel est allé faire les douanes de sorties des BVI et nous quittons Brigitte et Michel et Road Town. Voilà la dernière image de Sea Kite ancré dans la marina de Fort Burt. Nous aimerions les revoir mais ils poursuivront leur route vers Virgin Gorda puis vers St-Martin alors nos routes sont à l’opposer.
 
 

Vers les îles Vierges américaines

 
Nous naviguons ce vendredi jusqu’au U.S Virgin Islands. Un bon vent de l’est nous pousse sans effort. A 14h30 nous sommes ancrés dans Charlotte Amalie à St-Thomas derrière nos copains Lyse et Jocelyn de Cattails. C’est avec plaisir que nous les retrouvons sur leur voilier le soir avec Frisou pour un petit rhum et un petit vin de fraise. Malheureusement, ce soir là Doris avait oubliée sa caméra.
 
 
 

Samedi, 18 décembre 2010

Charlotte Amalie,St-Thomas

Nous avons un voisin un peu désagréable, il vient nous dire ce matin comme un ‘’ bêta’’ sans se nommer ni salutations que notre éolienne fait trop de bruit et que cela l’a empêché de dormir. Il repart dans son dinghy aussi vite qu’il est arrivé et Michel n’a même pas le temps de lui répondre. Qu’il aille au diable ! il y a environ 15 bateaux autour qui ont aussi des éoliennes.
Je pense que nous n’en ferons pas un ami. Mais dans la nuit de samedi à dimanche nous avons arrêté notre éolienne.
 

Dimanche 19 décembre 2010

Nous désancrons pour aller mettre de l’au au quai de la marina et en profitons pour aller au large vider notre toilette, nous venons nous installer non loin de Cattails mais pas trop près de notre Bêta. Nous avons devant nous la marina de Yatch haven Grande et derrière nous la ville de Charlotte Amalie.