Du 6 au 9 décembre 2010 Virgin Gorda mise à l'eau et préparation

Posted by Doris on dim, 12/12/2010 - 15:57
Virgin Gorda Marina
Lundi, 6 décembre 2010
Nous avions ramassé toutes les choses qui pouvaient traîner sur le pont et dans le cockpit afin d’être prêts lorsque les gars de la marina se sont présentés pour nous amener à la mise à l’eau avec leur tracteur spécial. Doris en a profité pendant cette préparation pour filmer et elle a continué lorsque le tracteur a enfin sorti Amirys de sa place pour le rendre jusqu’au ‘’ travel lift ‘’ qui permet au voilier de se retrouver enfin à l’eau.
 
 
 

 

 
Dans les sangles du transporteur, Michel donne les derniers coups de peinture d’anti-salissure aux endroits ou les pattes de support soutenaient le voilier. Il est allé jusqu’à la dernière goutte du gallon de peinture pas une once n’est resté au fond.

 

 
 
Allez monsieur embarquez dans votre voilier et partez votre moteur avant que nous vous laissions aller. 
 
f
 
 
 
 

Mardi, 7 décembre 2010

Au quai de la marina

Aujourd’hui, Michel installe sa grande voile. Sur la photo il est à installer ses lattes de grande voile. Plus tard, il a voulu mettre en place ses prises de riz dans sa bôme, mais malheureusement il a fait l’erreur de détacher les deux nœuds que l’on voit sur la  deuxième photo ci-dessous au bout de la bôme et les cordages ont été tirés à l’intérieur. Plus moyen de les récupérer. Finalement le lendemain, nous avons réussi à réinstaller un des deux cordages avec ses poulies à l’intérieur mais pour l’autre, pas moyen de ramener la poulie vers l’arrièremême après avoir essayé avec un fiche. Il faudra nous contenter d’une seule prise de ris pour le moment jusqu’à ce que nous trouvions une solution pour déplacer la deuxième poulie qui semble bien coincée.
 
 
 
 
 
Pendant que Michel s’amuse sur le pont, Doris est dans le voilier avec sa machine à coudre. Nous avons dû refaire la couverture du guindeau et des ajustements s’imposaient.

 

Mercredi, 8 décembre 2010

Avant de commencer la journée Michel huile la machine à coudre de Doris qui grinchait un peu la veille. En effet, plus de six mois dans la cale avait asséché les rouages de la machine.
 
 
 
 

Jeudi, 9 décembre 2010

Nous avons lavé à fond le voilier cet après-midi . Il restait à Doris à nettoyer les coussins du cockpit. Toute la journée le ciel a été bien nuageux mais la chaleur et l’humidité intense. Pendant que le Québec est enseveli sous la neige nous c’est la chaleur qui nous envahi.
 
 
 

 Une petite marche 

Nous allons marcher dans une partie du village de Spanish Town   nous n’avons jamais été nous promener. Nous sommes surpris quand nous voyons dans le champ face à l’édifice gouvernemental  le seul sapin ou presque que nous ayions vu dans le coin. Cela fait un peu bizarre de voir cet arbre au milieu de nulle part.  Une personne nous a expliquer que la veille de Noel les chorales des 6 églises de l'île viennent présenter des chants de Noel autour de cet arbre. Nous avons su que pour les 4000 habitants de l’île il y a six églises de religion différentes. Ne vous inquiètez pas il ya plus de bars que d'église tout de même
 
 
 
Sur la rue, un peu plus loin  il y a une maison qui est toujours en attente de finition  comme il y en a beaucoup dans les îles des Antilles. Cela peut prendre plusieurs années avant d’avoir terminée une maison. Nous pensons que probablement ils ne peuvent avoir  le financement pour une hypothèque  et ils doivent gagner des sous pour poursuivre. Malgré tout, il semble que les propriétaires ont trouvé le moyen de se servir de leur maison, ils viennent y étendre leur linge à sécher.  
 
 
C’est l’heure du souper, ce soir Doris a préparé un petit ragoût de bœuf dans le presto. Bon appétit ! Et c’est merveilleux il y en aura assez pour un autre repas.