Du 1er au 5 décembre 2010 Arrivée à Spanish Town, Virgin Gorda

Posted by Doris on dim, 12/05/2010 - 17:56

20 novembre 2010

 Je triche un peu voici des photos avant le départ, le 20 novembre nous avons fêté Noel avec notre petite famille.
Voici les photos prises à cette occasion.
La famille de Doris et Michel au complet
 
Doris et Michel avec leur deux enfants: Geneviève et Philippe leur conjoint Stéphane et Valérie apparaissent sur la photo ci-dessus.
 
 
Nos petits enfants: Dans l'ordre de gauche à droite:
Sandrine 8 1/2 ans, Constance presque 7ans (25 déc), Eugénie 11 ans, Pierre Luc  Presque 7 ans (16 janvier) et Émilien (9 ans) 
 

Du 1er Décembre 2010 au 5 décembre 2010

Virgin Gorda Yatch Harbor
Virgin Gorda, Mercredi, 1er décembre 2010
Nous sommes arrivés le 30 novembre  vers 13h30 à Charlotte Amalie, St-Thomas (îles vierges Américaines) puis nous avons pris un bateau rapide à 17h00 (Speedy Ferry) jusqu’à Spanish Town, à Virgin Gorda (îles vierges Britanniques). Le plus compliqué de ce voyage a été le transport des valises et des sacs de voyage que nous avions. Chaque valise pesait 40 livres environ. Les bagages ont été fouillé par la douane américaine qui ont confisqué un produit imperméabilisant pour notre bimini et un aérosol de foam d’isolant que nous avions besoin pour le réfrigérateur. Mauvaise surprise quand on trouve un petit papier d’inspection dans une valise et les produits disparus…
À notre arrivée à Spanish Town vers 18h30, nous avons passé rapidement à la douane sans trop de formalités. Comme il faisait déjà noir sur l’île, nous ne sommes pas allés au voilier. En effet, nous ne pouvions entrer  dans Amirys sans le ‘’déballer’’. Avec nos nombreux bagages, nous avons pris un taxi pour faire 1 km ($10,00 U.S.)  et nous nous sommes rendus à un petit hôtel juste à côté de la marina comme lors de notre départ au printemps : ‘’ Le Fisher Cove Hotel’’. Nous avons pris notre souper, seuls tous les deux, dans la pièce ou vous pouvez voir le piano sur une des photos ci-dessous. Wayne, le serveur, nous avait placés à une table avec deux chaises qui faisaient face à la mer. Les vagues viennent mourir au pied du restaurant, c’est très romantique mais malheureusement comme il faisait une nuit  d’encre nous entendions le ressac de la vague mais ne pouvions voir autre chose que quelques lumières au loin provenant d’une autre île.
Ce petit hôtel qui est en fait un amas de petites maisonnettes  était presque désert pendant notre séjour. Nous y avons dormi deux nuits pour nous assurer un bon repos. Nous voulions débuter nos travaux de mise à l’eau en pleine forme et en plus nous y avons pris quelques bons repas mais un peu trop dispendieux à notre goût.
 
 
Voici une vue prise à partir du petit salon de l’hôtel vers la baie d’entrée et vers la marina (voir les mâts)  ou Amirys est en cale sèche. Comme vous voyez nous ne sommes pas bien loin pour marcher jusqu’au voilier.
 

 

Toujours le 1er décembre  

 
Nous voilà sur Amirys, nous sommes contents la toile que nous avions mis à bien tenu son rôle, elle est à peine endommager par le soleil. Une bonne protection pour notre dinghy et les fenêtres qui sont dessous.
 
 
 
 
Michel est monté dans le mât pour en descendre le bout des cordages que nous avions suspendus  à la bôme pendant notre absence. Du haut du mât il prend quelques photos du bout du voilier et  de la marina.
 
 
 
 
Sur cette dernière photo du haut du mât, vous voyez un peu l’hôtel ou nous restons. Vous pouvez apercevoir les toits de deux maisonnettes.
Au loin l'ïle de Tortola.

 

Marina, cour de remisage, Jeudi, 2 décembre 2010

Nous avons dû passer un bon coup de balai et d’eau sur le voilier pour enlever la poussière avant de poursuivre nos travaux, cela en valait vraiment  la peine car plein de terre s'accumule pendant que nous sommes absents.  Nous avons nettoyé le stainless avant de poser notre bimini et notre dodger pour nous cacher au plus vite du soleil. Michel a par la suite sablé le dessous du voilier pendant que Doris nettoie et range à l’intérieur du voilier.
 
 
 
 

Marina, Vendredi 3 décembre 2010

Nous aurions aimé être mis à l’eau aujourd’hui, mais nous n’avons pas le temps de donner deux couches d’anti-salissure avant l’heure de dîner. Michel a dû brasser le produit pendant 30 minutes avant de commencer la pose vers 11h00 alors la mise à l’eau ira à lundi. Les gens de la marina ne travaillent pas le samedi. Nous trouvons que les gallons d’anti-salissure sont bien chers. Nous avons payé $ 240 U.S. le gallon et nous en avons besoin de 2 pour faire deux couches. La marque que nous aurions aimé vraiment poser coûtait $ 350 U.S. On a laissé tomber à ce prix cette marque… Les prix ici sont astronomiques!
 
 

Marina, Samedi 4 décembre 2010

A l’intérieur comme vous pouvez le voir sur la photo, nous avions mis des journaux derrière les stores pour nous protéger du soleil. Nous avons ce matin enlevés trois des stores parce que le bas est en métal et à tendance avec la condensation à rouiller. Doris s’installe en dessous du voilier voisin pour donner une cure de dérouillage et de peinture au bas des stores.
 
 
Voici le traitement pour les stores. J'ai caché le haut avec du papier d'aluminium pour ne pas les peinturer avec mon spray en cannette.
 
 
Le travail en dessous de la coque est terminé, il reste juste assez de peinture pour finaliser les endroits ou reposent le voilier sur les pattes. Nous serons prêts lundi pour la mise à l'eau. Demain dimanche, nous finaliserons plein de petits détails comme l'installation des cordages, la chaîne d'ancre et pour Doris en plus des repas et de la vaiselle elle prépare les photos et le texte pour le site.
786