Du 11 au 12 janvier 2010, Un tour de la Martinique

Posted by Doris on mer, 01/20/2010 - 17:01
DIMANCHE, 10  JANVIER 2010
UN SOUPER DE GROUPE
Nous avions invités les couples des voiliers Taranga 3 et Bonanza pour un petit apéro sur Amirys qui s’est finalement poursuivi par un souper dans le carré de notre voilier. Monique et Gervais avaient apporté un bon bœuf bourguignon et Lulu et Pascal nous ont offert un délicieux gâteau pour le dessert. Doris et Michel et bien nous avons fourni le vin, la vaisselle et l’espace… Ce souper impromptu a été des plus agréables.
 
 
 
 
 
LUNDI, 11 JANVIER 2010
LE CLUB MED DE MARTINIQUE
Un petit aperçu d’une partie du club Med de Ste-Anne que nous longeons en entrant dans la baie du Marin
 
 
MARDI, 12 JANVIER 2010
UN TOUR DE L’ÎLE
Nous avons loué une auto avec Guy et Diane. Pour 44 euros  la journée ce prix est bien acceptable quand on le partage à deux couples. En partant du village du Marin nous allons vers la côté est de la Martinique. Nous empruntons une belle route comme vous pouvez le voir sur la photo. Comme on est en semaine il y a pas mal de trafic.
 
 
 
Vers 11heures, nous arrivons sur la presqu’Île de la Caravelle et nous nous arrêtons pour visiter la plage de la petite commune de Tartane. La pêche semble toujours active et sert aussi pour les retraités français qui nous semblent  profités tranquillement de la plage.
 
 
 
 
 
STRUCTURE DE LA NATURE
Sur la plage un arbre mort qui a une drôle d’allure ne trouvez-vous pas ? De vieilles femmes près de nous semblaient suffoquées en regardant ce morceau de bois…
 
 
 
UNE MARCHE AU SOMMET
 
Une petite marche de 30 minutes nous amène près du phare de l’Anse à l’Étang. C’est un peu essoufflant car c’est une montée tout le long, cependant la vue d’en haut de la pointe de la Caravelle vaut le coup d’œil.
 
 
 
 
 
 
 
UNE VISITE À LA RHUMERIE
A la commune de Ste-Marie, nous nous arrêtons à la rhumerie St-James, la maison de la plantation est magnifique. Nous nous laissons tenter par quelques bonnes bouteilles de rhum. Michel préfère le rhum avec coco. Nous avons fait de bons achats en prévision des prochaines semaines… Malheureusement, comme il est déjà 14 h00 nous avons manqué le petit train qui fait visiter la plantation et les bâtiments. Nous en sommes réduits à poursuivre après avoir visité la maison et écouté un petit film sur la célébrité du rhum St-James de la  Martinique.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MONT PELÉE
Nous poursuivons notre route. Les chemins sont plus étroits  et plus en courbe. Nous nous rendons au belvédère du Mont Pelée. De la haut, nous apercevons la mer du côté EST de la Martinique et à nos pieds la commune de Morne Rouge. En face, nous pensons qu’il s’agit du Piton du Carbet. Il est possible de monter jusqu’au cratère du volcan à pied. C’est une tournée de 7 kilomètres. Nous ne sommes pas chaussés pour une telle randonnée et de plus, le haut de la montagne est dans les nuages.
 
 
 
 
 
LA CONFESSION
Doris et Diane visitent l’intérieur de l’église de Morne Rouge, les hommes sont restés dans l’auto. Doris en profite pour se  confesser… Mais qui est donc de l’autre côté ?
1
 
 
 
 
 
 
LA CHUTE
Sur une petite route en direction du Fonds St-Denis nous apercevons une enseigne signalant une chute. Arrêt et descente pour aller voir. ‘’Nous aurions dû mettre nos maillots de bain et nous rafraîchir’’ se disent Guy et Diane !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
EN DIRECTION DU CANAL BEAUREGARD
 
Nous avons entendu parler d’un canal de 7 kilomètres entièrement construit par les esclaves, pas facile de trouver la route pour s’y rendre. Il faut même traverser de l’eau et au bout le chemin très étroit n’a pas de revêtement.
 
 
 
 
 
 
LA MARCHE DES ESCLAVES
 
Nous voici arriver au canal, nous pouvons marcher sur le rebord mais du côté gauche du canal il y a un précipice qui est très profond et cela donne le vertige à Doris qui préfère ne pas aller très loin. D’ailleurs il commence à se faire tard et il nous faut revenir ce soir à Marin. Nous avons quand même appréciés voir le travail effectué par les esclaves. Un tunnel a été construit sur le parcours, il est maintenant interdit de le traverser car il commence à s’effriter.
 
 
 
 
2
 
 
NOTRE- DAME- DU- SACRÉ- CŒUR
Sur la route de retour vers Fort de France, nous croisons l’église de Notre Dame du sacré Cœur qui est, semble-t-il, une reproduction en miniature de la célèbre église Notre Dame de la place Montmartre de Paris.  A vous de juger.
 
 
 
 
 Comme le soleil se couche, Guy de Gobesous prend une magnifique photo du clocher de l'église à l’arrière.