Du 24 décembre au 31 décembre, C'est le temps des fêtes !

Posted by Doris on ven, 01/01/2010 - 15:00

Jeudi 24  décembre 2009

ANCRAGE À L'ÎLE UNION (GRENADINES)
Lorsque nous sommes arrivés hier à l’ancrage de Clifton dans l’île d’Union, nous avons décidé de prendre un mooring (ancre flottante). Le gars de la place nous a amené à un mooring situé tout à côté de la petite plage. Nous n’avons donc pas de voisins du côté bâbord ce qui fait notre affaire. Nous sommes dans 12 pieds (3,5 mètres) d’eau pure et claire. C’est agréable pour se baigner. Le gars voulait nous charger 70 EC $ par jour mais comme nous sommes déjà venus au printemps à cet endroit, nous savons bien que cela est beaucoup trop cher. Michel négocie pour 40 EC $ par jour (environ 20 $ canadien) et il accepte. Il faut vraiment être à l’affût des arnaques dans ce coin-ci.
 
 
 
 
LA VEILLE DE NOEL VERS 19H00
 
A Union Island, nous n’avons personne que nous connaissons dans la baie. Cela n’est pas vraiment un problème car nous avons du repos à rattraper. Nous prenons un bon repas avec poulet (à défaut de dinde) riz, légumes etc.… De plus, pour souligner la fête de Noel  nous avons sorti les chandelles, la nappe de couleur et le vin. Nous avons acheté hier, à St-Georges, nos cadeaux de Noel. Michel a installé au cours de la journée l’horloge et le baromètre dans le  carré à la place des vieux et les deux nouvelles lampes de notre chambre. Nous allons nous coucher tôt et profiter de cette soirée tranquille pour nous reposer. Cela fait longtemps que nous dormons quand l'horloge tourne au 25 décembre. Pas de réveillon pour nous !
 
 
 
 
 

Vendredi, 25 décembre 2009

CLIFTON TOWN A UNION ISLAND
JOUR DE NOEL
 
Nous allons à terre au restaurant Anchorage ou nous nous connectons sur Internet pour appeler la famille et envoyer les photos pour le site Internet. Nous avons le plaisir sur place de revoir le gentil couple Frédéric et Elizabeth (surnommée Souris) du Catamaran IODEL. Ils sont seuls car leurs deux fils sont demeurés à bord. Ils viennent d’Avignon en France. Nous les reverrons en cours de route !
 
 
 
 
DE UNION A TOBAGO 
 
Nous partons en après-midi, pour nous rendre à Tobago Cays, un endroit unique dans les Caraïbes. A cet endroit, les bateaux s’ancrent derrière une barrière de corail qui arrête les vagues de l’océan Atlantique. Il est déjà presque 15h00 lors que nous arrivons, comme vous pouvez voir sur la photo, il y a foule dans le parc marin  de Tobago.  Il faut se faufiler pour ne pas être trop loin derrière les voiliers. Finalement, nous avons la chance de trouver une place assez près de la barrière de corail dans 11 pieds (3,5 mètres) d’eau. Lors de notre approche, Doris a vu une grosse tortue qui se promenait tout autour du lagon. Elle a  d’abord crue qu’il s’agissait d’une personne qui nageait tant elle était immense.
 
 
 
 
 

Samedi, 26 décembre 2009

Tobago Cays, Grenadines
 
Nous avons installé jeudi nos lumières de Noel que vous voyez  en partie  sur cette photo. Notre installation fait le tour du bimini. C’est la seule décoration de Noel que nous ayons cette année. C’est agréable le soir d’avoir des lumières de couleur, allumées autour de nous.
 
 
 
 
 
 
LA TOURTIÈRE TRADITIONNELLE 
Nous sommes allés en après-midi nous baigner et faire de l’apnée. Nous avons vu une langouse et différents poissons très colorés. Au retour, Doris entreprend la confection de 2 tourtières et d’une tarte au sucre. C’était une promesse faite à Michel de lui servir un de ses mets préférés dans le temps des fêtes. La pâte n’est pas aussi croustillante que voulu mais le repas sera quand même très bon. Nous avons mangé un peu tard ce soir là car je ne peux cuire qu’une assiette à la fois. De plus, nous avons reçu Frédéric et Elizabeth (IODEL) pour l’apéro. Ce fut une bonne journée !
 
 
 

 

Dimanche, 27 décembre 2009

COURTE JOURNÉE DE NAVIGATION
Nous sommes partis de Tobago Cays pour nous rendre à Bequia vers 9h30 ce matin. En route, Doris se met à l’écriture d’une histoire promise à Sandrine, notre petite fille, qui a  7 1 /2ans ,elle sait maintenant lire et écrire. L’histoire ne sera pas terminée ce jour là mais elle aura au moins été débutée. Nous ancrons à Bequia vers 13h30. La mer était belle et le vent de 10 à 12 nœuds seulement.
 
 
 
 
 
L'ESPADON
A Bequia, nous sommes allés à terre nous promener. Sur le quai, nous rencontrons des pêcheurs qui cherchent à vendre leur prise aux restaurants du coin. Voici un espadon qui faisait toute la largeur de la grosse barque des pêcheurs. La longue épée de son nez est impressionnante. Nous laisserions sûrement un tel monstre s’échapper si nous l'avions attrapé avec notre ligne sur Amirys. Sur la seconde photo voici l’auberge/restaurant Frangipani qui est un des endroits très fréquenté de la baie .
 
 
 
 
 
 
 

Mercredi, 30 décembre 2009

 

UN PETIT VOYAGE EN TRAVERSIER
Nous avons décidé de rester quelques jours à Bequia car le vent annoncé pour mardi, mercredi, jeudi est trop fort pour une traversée agréable en voilier vers Ste-Lucie. Doris est un peu déçue croyant que nous aurions pu rejoindre des amis à Rodney Bay.
Pour passer le temps et découvrir St-Vincent, l’île principale des Grenadines, nous prenons un traversier. Nous passons à côté de notre voilier Amirys qui est ancré bien sagement dans la baie comme vous pouvez le voir. Derrière nous, à notre bâbord, nous apercevons le voilier July Indian de Linda et Garry Graham. Un couple charmant que nous avons connu la première fois que nous sommes arrivés à Grenada Marine en mai 2008.
 
 
 
 
 
C'EST UNE SENSATION BIEN DIFFÉRENTE DE LA VOILE ! 
Linda Graham nous accompagne  pour la visite de la ville principale de  l’île de St-Vincent: Kinsgton  . Elle prend une photo de Michel et Doris. Notre traversée ne dure qu’une petite heure puisqu’il n’y a que  9 milles nautiques entre les deux îles.   Puis, Michel prend une photo de Doris et Linda à mi chemin entre Bequia et Kingston que l’on aperçoit au loin.
 
 
 
 
 
 
 
C'EST TOUT UN CAPITAINE ! 
Lorsque nous approchons du quai pour le débarquement, nous sommes époustouflés de voir l’habilité du capitaine de notre traversier à s’insérer entre deux traversiers déjà à quai, et ce en marche arrière.  Il y a à peine un pied (30,5 cm) de chaque côté du bateau quand nous sommes à quai. Doris a filmé le tout tellement c’était impressionnant.
 
 
  
 
 
NOUS VISITONS !
A Kingston, la ville est mouvementée. En plein mercredi après-midi, il y a des centaines de gens dans les rues. Nous avons l’impression que c’est le temps des fêtes qui amènent tous ces gens pour magasiner en ville. Nous fouinons un peu dans les magasins. Michel s’achète deux t-shirts (il en a bien besoin) et nous nous retrouvons ensuite dans un restaurant qui nous a été recommandée ‘’ le Rooftop’’. Nous avons pris un bon repas à un prix raisonnable.
 
 
 
 
 
 
 
 
UNE  VISITE AU JARDIN BOTANIQUE
LE PLUS VIEUX DES AMÉRIQUES ET DES CARAIBES (1763)
Nous allons visiter le jardin Botanique de Kingston dont l’entrée est gratuite. Nous avons droit à un guide ‘’ le professeur Elroy’’ qui demande $ 4,00 US par personne pour nous faire des commentaires sur la flore du jardin. Sur cette photo, il nous montre un fruit qui est aussi gros que sa tête ou qu’une citrouille. Ce fruit, le Calabash ne se mange pas mais sert pour faire des bols et des castagnettes. Il grossit ainsi en 4 mois. De loin, on aurait dit une monstrueuse pomme verte comme dans Alice aux pays des merveilles.
 
 
 
 
 
LA FLEUR NATIONALE
Elroy nous présente la fleur nationale du pays de St-Vincent une ‘’ Exora’’ . A l’aide d’une dizaine de ces petites fleurs il fabrique un bracelet à Doris.
 
 
 
 
Notre guide nous fait connaître différentes sortes de palmiers et nous explique comment calculer  l’âge de ces arbres souvent centenaires. Malgré son allure un peu bizarre, il semble s’y connaître le ‘’professeur’’. Il nous montre une fleur qui pousse dans un très gros arbre et qui est bien spéciale, il a appelé cette fleur (qui ne vit qu’une journée) ‘’ une caropita’’ plus communément appelée : ‘’ Canon ball’’. Cette fleur nous a vraiment impressionnée. En enlevant les pétales, ils restent le cœur de la fleur et Elroy s’amusent à nous mimer deux ‘’mopets’’ qui se parlent. Ensuite, il en a fait deux yeux comme vous pouvez voir sur la photo.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DE RETOUR A BEQUIA
Nous sommes revenus à la fin de l’après-midi à Port Elizabeth à Bequia. Même si cette petite île n’a que 5000 habitants, son port est très actif. Il faut dire qu’ils n’ont rien sur l’île et que tout leur parvient par bateau. D’ailleurs, ils semblent que les habitants font souvent leur commande d’épicerie par téléphone à Kingston et le ferry leur rapporte  celle-ci à la fin de la journée.
 
 
 
 
 
 

Jeudi, 31 décembre 2009

 L'ANNÉE S'ACHÈVE !

C’est déjà la dernière journée de l’année ! Nous sommes vraiment en vacances depuis quelques jours. Ronald et Danielle du voilier Lady M I viennent nous dire bonjour. Nous avons organisé avec Linda et Garry ( July Indian) une petite sortie de nage en apnée. Ronald et Danielle se joignent à nous. Comme nous étions bien dans l’eau.

 
 
 
 
C'EST LA VEILLE DU JOUR DE L'AN
 
Afin de fêter un peu en cette veille du jour de l’an un couple que nous venons de connaître du catamaran CAT TALES (eh oui ! un autre du même nom mais pas écrit de la même façon que celui de Jocelyn et Lyse) ont organisé un souper au restaurant MAC’S. On nous offre des langoustes farcies accompagnées d'une salade, de légumes et de riz basmati pour terminer avec un dessert pour 90 EC $ chacun (environ 45 $ can) . Comme c'est un soir de fête pourquoi pas se payer un bon repas. Au restaurant Devil's pas très loin il demandait 250 EC $ par personne pour le repas du jour de l'an, ouf ! 
 Nous sommes 10 à cette soirée et tous des canadiens soient anglais soit français  les voici :
 
 
 LINDA ET GARRY DU JULY INDIAN (PORT STANLEY, ONTARIO) 
26
 
 
 
 
DANIELLE ET RONALD DU LADY M 1 (QUÉBEC) 
 
 
 
 
 
DAWN (elle) ET LAURIE (lui) DU CATAMARAN CAT TALES (NOUVEAU BRUNSWICK) 
28
 
 
 

 WENDY ET DOUG DU  CATAMARAN NAHANNI RIVER (OTTAWA)

Nouveaux navigateurs depuis seulement 6 mois

 
 
 
VOS BLOGGERS
DORIS ET MICHEL D'AMIRYS (MONTRÉAL)
 
 
 
 
 
ET LA SOIRÉE SE TERMINE ! 
Après le repas, nous allons au restaurant Frangipani (voir photo ci-haut)  prendre un autre verre et écouter pendant environ une heure un groupe de musicien (band) de la place. Dawn en profite  pour danser un peu avec un gars du coin et elle s’amuse beaucoup. Vers 10h00, nous: Doris et Michel sommes fatigués (du moins les francophones sont fatigués car les anglophones sont restés jusqu'a 1h00 d matin) et nous partons avec Danielle et Ronald qui nous reconduisent à notre voilier.
Nous nous couchons et dodo ! Mais à minuit : BANG ! Bang ! Les feux d’artifices éclatent et nous réveillent. Alors nous sortons dans le cockpit pour admirer le spectacle. Nous ne tardons pas à nous rendormir après. La nouvelle année 2010 est débutée…
 
 
 
 
 UNE PHOTO PANORAMIQUE D'UNE PARTIE DE LA BAIE ADMIRAL (BEQUIA)
GRACIEUSETÉ DE GARRY