Mardi 25 sept 2007

 Jean et Christiane nous quitte pour retourner au Québec en train à partir de New York,Michel les reconduit au quai de la Marina. Pour la dernière nuit nous étions sur un mooring près de la marina de la 79ième $30.00 au lieu de 110$ à quai. Le calcul est vite fait. Il est 5h30 du matin. Nos deux matelots quittent le navire et semblent très réveillés malgré l’heure matinale, ne trouvez vous pas ?

 

Mardi, 25 sept départ vers  11h00 A.M.

A notre tour, nous quittons New York. Nous avons laissé notre mooring à Epsilon arrivés hier soir à la 79ième. Mon capitaine est derrière la barre mais n’a pas vraiment besoin de la tenir puisque le pilote automatique relié au GPS maintient la route mieux que nous. Quelle différence cela fait avec le premier voyage. Cela rend tellement la vie facile à bord de pouvoir se déplacer comme on veut tous les deux.

 

Un dernier coup d’œil vers Mahattan à partir du voilier. C’est magnifique. 

 

Nous passons le plus près possible de la statue de la liberté. New York sans la statue ce n’est pas New york. Elle nous salue en passant, j’ai vu son bras s’agiter. Je ne suis pas saoule.

 

Nous sommes presque arrivés à Great Kill Harbor sur Staten Island. Nous avons décidé de partir de la mer à partir de cet endroit au lieu d’aller à Sandy Hook.

L’entrée est étroite nous devons aller de l’autre côté du bras de terre que vous voyez sur la photo. De jour c’est facile mais quand nous sortirons pour prendre la mer vendredi le 28 sept en pleine noirceur, ce ne sera pas facile. Notre ‘spot light’ (grosse lampe de poche) nous sera bien utile pour repérer les bouées.

 

Nous prenons un mouillage (mooring) afin de nous gâter un peu. De notre voilier nous voyons très bien le quai du Richmond County Yacht Club. Un bateau taxi nous voyage à terre. Pas besoin de son dinghy ici quand on paye $35. la nuit. Les douches sont très bien aussi.

 

 Dans Great kills Harbor qui ressemble à un petit lac intérieur, des cygnes se promènent. Un d’eux vient nous rendre visite.

 

Vendredi, 28 sept 2007

Il est 7heures du matin, le soleil se lève sur la mer. Nous sommes partis de Great Kills depuis plus d’une heure et sommes à contre courant près de la pointe de Sandy Hook. Il fait très chaud. La journée va être belle sur la mer. Direction Atlantic City

 

A Great Kills, Michel et Josée du voilier Epsilon sont venus nous rejoindre et ont quitté en même temps que nous pour le voyage en mer vers Atlantic City. Nous les avons pris en photo. Voici le résultat. Eux ont aussi pris des photos d’Amirys. Ils nous les donneront au prochain arrêt.

29 septembre au 1er octobre

 

Nous sommes en mer entre Atlantic City et Cape May, il fait beau notre génois est ouvert (avec le moteur cependant aussi). Nous approchons de Cape May , Nous ne sommes pas loin de la côte et nous apercevons au loin la grande roue de Wilwood City.



Il est 6h45 du matin, vite il faut partir pour passer sous le pont du canal qui relie Cape May à la baie du Delaware avant la marée montante. Nous avons 52 pieds de tirant d’air (hauteur du mât) et le pont fait 55 pieds de haut. A marée basse, c’est moins énervant et cela donne un bon 3 pieds de plus.



Le courant est avec nous et nous donne deux bons noeuds de plus de vitesse. Nous faisons des pointes à 8 nœuds parfois. Dans la baie du Delaware nous passons directement devant le Centre nucléaire de Salem. Dans un ciel sans nuages, Michel contemple les vapeurs qui s’échappent vers le ciel . Cela ne sent rien, il pense que ce sont des vapeurs d’eau.

 

Voici Josée et Michel B. du voilier Epsilon. Arrivés dimanche après midi ce 30 septembre 2007, le bassin était rempli de gros bateaux moteur. Plus de place pour les voiliers. Epsilon s’est donc arrimé après Amirys et les amis n’avaient qu’à passer par-dessus leurs filières pour venir prendre un dry martini avec nous. On a du mettre une toile blanche pour couper le soleil qui leur arrivait dans les yeux.

 

Lundi matin avant de partir, j’ai pris une photo partielle du basin. Les bateaux moteur et les cigarettes boat avaient disparus. On avait un peu plus de place.


Notre ancrage à Worton Creek, Maryland qui donne du côté est de la Baie de Chesapeake était vraiment tranquille. Nous en avons profité pour aller nous balader sur la petite route qui part de la marina. Le chemin était vraiment beau avec ses arbres qui formaient un dôme sur notre tête. Michel et Doris avaient leur ceinture de sauvetage. Nous sommes prêts pour n’importe quelles inondations comme vous voyez.

 

A l’horizon, le voilier Epsilon va s’endormir le soleil se couche déjà bien trop tôt. La nuit du 1er oct au 2 a été très calme même si la baie était ouverte au vent de l’ouest et du nord ouest.