Dimanche, 24 février 2008

 

C’est enfin le départ de Luperon, cela fait 29 jours que nous attendons une fenêtre météo et ce dimanche il ne faut pas la manquer. Il est 7h00 et nos voiliers un derrière l’autre, nous nous rendons à la passe qui nous permet de rejoindre la mer. Nous sommes cinq voiliers : Alexandre 4, Imagine 4, Cattails, Chadani et Amirys. Imagine 4 a eu un problème de surchauffe quelques minutes plus tard car des coquillages se sont collés à son hélice et à son entrée d’eau pour le moteur. Heureusement grâce à Jacques de Alexandre 4 le problème sera solutionné. Jacques endosse son costume de plongée et nettoie l’hélice et l’entrée d’eau de Imagine 4. Ouf ! Nous pouvons continuer. Je vous l’ai dit les navigateurs s’entraident…



Nous naviguons 57 heures pour parcourir la distance entre Luperon et Ponce à Porto Rico. Deux nuits en mer, mais nous avons la température idéale. Pas trop de vent et du soleil. Malgré tout, comme vous pouvez le voir sur la photo les ‘’ gravol’’ ne sont jamais bien loin, au cas où…


Nous venons de quitter Cattails, Chadani et Imagine 4 qui s’arrêtent pour quelques jours à Boqueron. Certains ont besoin de diésel, d’autres de repos. Imagine 4 doit faire réparer une voile. Amirys continue avec Alexandre 4. Nous le voyons ici qui contournent le cap de l’extrême sud-est de Porto Rico. Il nous reste 7 heures de navigation encore dont les 3 dernières seront assez agitées, le vent a augmenté à 17-20 nœuds et la vague nous est parfois de 8 à 10 pieds.



Jeudi, 28 février 2008

 

Nous avons loué cette Nissan avec Josée et Jacques chez Payless à Ponce pour quelques jours. $40 par jour à deux couples c’est une aubaine ! Nous profitons du véhicule pour faire un gros marché chez un super Wal Mart. Eh oui ! Même ici, ils sont présents. Nous avons tellement de sacs que la valise est pleine, le pare brise arrière et nos pieds et jambes sont encombrés de paquets. Une chance que nous sommes à quinze minutes du Yatch Club de Ponce où sont ancrés nos voiliers.


Vendredi, 29 février 2008


Nous sommes en route pour un mini tour de l’île, en chemin nous nous arrêtons à Salinas. On nous avait annoncé un super magasin pour les pièces de bateau. Voici le magasin ! Nous nous attendions à un West Marine ni plus ni moins.


A notre grande surprise dans le magasin Michel et Jacques trouvent ce qu’ils cherchaient. Des tuyaux, des produits, surprenants ce que ce petit magasin peut contenir et le propriétaire est sympatique en plus.


Les autoroutes sont excellentes à Porto Rico et nous poursuivons jusqu’à Fajardo ce qui nous amène à un parc national appelé El Yunque. Nous prenons une partie de l’après midi pour marcher dans les sentiers de cette magnifique forêt de pluie tropicale. Tout est bien indiqué et bien aménagé et la nature a préservé son aspect luxuriant et sauvage.

 

La marche rien de mieux pour la santé et surtout pour des gens de bateaux.


Nous atteignons la chute promise au début du sentier. Mais que regarde donc Michel ?


Voilà ce qui attire le regard de mon capitaine. Il y en a qui profite de la chute pour se rafraîchir un peu.


Dommage après la fraîcheur et la beauté de la chute et ses beautés féminines… il faut bien remonter.



Nous les femmes nous sommes sérieuses nous lisons les informations sur les arbres très spéciaux que nous rencontrons. Où sont les hommes ? Encore à la chute peut-être…


Le parc national de El Yunque est situé en montagne, d’un arrêt nous pouvons voir la mer et la marina Del Rey qui peut hébergé 1000 bateaux. Elle est immense, nous n’avons pas pris le temps malheureusement d’aller la visiter.