Depuis quelques jours, Micheline et Bernard sont à Fort Pierce dans un chantier pour bateaux de plaisance : Le Riverside marina. Avec leur van ils ont descendu leur voilier Steam Boat en Floride. Ils se préparent à le mettre à l’eau mais seront retardés par l’arrivée d’un gros bateau dans puit de sortie mise à l’eau. 3 jours d’attente supplémentaires


Ce soir du 30 novembre, ils quittent la terre ferme pour nous rejoindre sur Amirys. Nous étions bien heureux de les revoir.


Nos amis Rita et Henri Dubuc ont eu la gentillesse de recevoir pour nos amis Epsilon trois paquets par la poste. Comme nous étions à Fort Pierce, nous avons utilisé la van de Bernard pour nous rendre chez eux. Un aller retour de 370 km en ce dimanche 2 décembre pour nous rendre à Lauderhill. Bien installés dans un beau condo entouré de verdure et d’un golf, ils profitent maintenant d’une retraite bien méritée.

 


Lundi, 3 décembre 2007


En partant de Fort Pierce, nous devons contourner un remorqueur qui tire un voilier style ancien empli de touristes. Le voilier s’était échoué dans le sable après avoir été déporté trop à tribord. La cause de cette erreur nous est inconnue mais nous a rappelé qu’il ne faut pas trop coller les bouées.


Journée ensoleillée, intercostal assez difficile entre Fort Pierce et Lake Worth, nous nous distrayions en contemplant les immenses maisons qui longent le cours du chenal.


Quel bizarre phénomène ! Des cheveux longs pendent dans les arbres…


Nous avons sept ponts à faire ouvrir pendant la journée. Epsilon attend devant nous l’ouverture de l’un d’eux.


C’était la première fois que nous allions à l’ancrage du nord de Lake Worth. Le bassin est grand et plein de voiliers pour la plupart québecois. Nous y retrouvons Cattails, Chadani, Afficionado, Temps de vivre II, Coxily, Seagull, Enfin Marie Galante 2et Epsilon que nous apercevons sur cette photo le plus près de nous.


Mercredi, 5 décembre 2007


La météo annoncée est bonne, nous voulons traverser le plus tôt possible aux Bahamas pour éviter les vents de Noel qui augmentent en quantité vers la mi décembre. Epsilon et Marie-Galante 2 ne partent pas. Vers 11 heures, ce mercredi matin, nous prenons la sortie de mer de Lake Worth avec 6 autres voiliers. Le voilier Cattails est devant nous. La mer est belle, le vent est de 10 nœuds environ. En sortant, nous rencontrons les voiliers Apothéose , Soluna, Victoria secret et Mer et monde qui eux arrivent à Lake Worth par la mer. Ils viennent de passer la nuit en mer.


Nous aurons une belle traversée, ici Chadani un bénéteau 42 pieds, central cockpit vient d’ouvrir ses voiles pour la première fois. Son voilier est neuf et était entreposé à Fernandina Beach.



Prise par Lise de Cattails, la photo nous montre Afficionado et Amirys qui naviguent dans le Gulf Stream. Le vent est d’ouest , c’est un peu houleux mais quand même confortable.



Nous devions arrêtés à Lucaya aux Abacos le matin du 6 décembre mais comme notre vitesse nous a amené aux Bahamas plus vite que prévue nous avons poursuivi notre route pour nous rendre dans les îles des Berry’s. Nous arrivons donc vers 9h00 jeudi le 6 décembre au matin à l’entrée de Great Harbour. Après 24 heures de navigation et 138 milles nautiques une journée de repos est la bienvenue pour recharger les batteries humaines…



Vendredi, 7 décembre 2007


C’est un départ vers Nassau, nous avons 48 milles nautiques à faire. En partant au levée du soleil nous arriverons assez tôt pour les douanes. Afficionado demeurera à notre hauteur tout le long du voyage.


Nous nous rendons la pareille d’un voilier à l’autre. Amirys est pris en photo par Diane. Nous avons un vent léger du sud est qui nous arrive dans le nez. Pas question de lever les voiles qui vont de toute façon fasseyer. On apprécie notre bon moteur 75hp dans ces moments là.



Michel a enfin mis sa ligne à l’eau comme les capitaines de Chadani et Afficionado. ll est bien heureux quand la ligne tire et qu’il sort son premier poisson un petit Cero que nous mangeront en salade le lendemain soir.



Lyse (avec un y) de Cattails avec son célèbre chien Frisou qui fait les délices des taquineries du réseau des petits bateaux. Frisou est tombé à l’eau lors d’une manœuvre dans le Gulf stream. Heureusement, il était attaché. Lyse quand a elle a perdu ses lunettes lors de cette fameuse manœuvre.


Nous arrivons dans le port de Nassau, de très loin nous pouvons apercevoir les gros bateaux de croisière qui sont amarrés au quai. Devant eux nous tournerons pour aller faire nos douanes.


Cette photo nous permet de voir les hôtels de Paradise Island.


Cattails s’est installé à l’ancrage entre l’ancien club Med et la marina Harbor Central. Ils installent deux ancres car le fond n’est pas très bon.


Samedi, 8 décembre 2007


Gilles de Chadani avait pris pendant la traversée une truite de mer d’une 30 pouces environ, Robert d’Afficionado s’est gracieusement offert à faire des sushis pour nous tous. Le voici dans le carré de Chadani à l’œuvre.



Tous et chacun ont contribué à ce repas de sushi. Lyse nous montre les sushis aux saumons et crevettes qui sont près. Comment trouvez- vous le coin cuisine de Chadani ? C’est beau un grand voilier n’est-ce pas ?



Voici Gilles le propriétaire du bénéteau Chadani. Il était bien heureux d’avoir attrapé un si gros poisson.



Nicole, l’épouse de Gilles raconte à Michel et Doris la prise du poisson de Gilles. Même avec les sushis pour 9 personnes, il en reste encore dans son congélateur. Quelle belle prise !



On ne partira pas avant dimanche prochain. Pas de fenêtre météo intéressante pour nous rendre à Normand’s Cay. Alors pour passer le temps Lyse nous organise un après-midi de couture. Pour la première fois de sa vie, Diane coud sous la supervision de Lyse des morceaux de tissus qui deviendront une belle jetée pour son lit du voilier.



Doris coupe des morceaux de la doublure sur le lit de Lyse et Jocelyn de Cattails.



Nicole met aussi la main à l’ouvrage…nous avons coupé bien des morceaux mais croyez le ou non finalement ils étaient trop grands et Lyse a dû les recouper.