Samedi, 24 novembre 2007 Vers Daytona

Nous avons à faire aujourd’hui 47 milles nautiques pour nous rendre de Ste-Augustine à Daytona Beach. Notre vitesse moyenne à l’heure est de 6,7 nœuds, nous avons les courants avec nous. Cela nous prendra 7 heures de navigation sur l’intercostal, nous regardons les maisons, les condos sur le rivage. Ces condos en particulier m’ont paru particulièrement colorés.

 

Dimanche, 25 novembre 2007

Nous nous sommes ancrés à Daytona Beach mais sans nous rendre  à terre. Au matin, nous partons, précédé de Marie-Galante 2 qui se profile au loin éclairé par  le levé du soleil. Nous nous dirigeons vers Titusville.

 

55Vers Titusville (5).jpg

 

Marie-Galante 2 avec à son bord Lucie et Richard nous demande de les dépasser. Avec leur tirant d’eau de 7 pieds, il préfère que nous validions les profondeurs devant eux pour cette partie de l’intercostal.

 

Une île de sable pour les pélicans. Les pélicans et autres grands volatiles sont très nombreux le long de l’intercostal.

 

Epsilon est parti un peu avant nous, mais voilà que nous leur demandons le passage pour les dépasser. Notre moteur 75 forces demandent de la vitesse. Maudit Amirys ! doit encore dire Michel d’Epsilon nous  ne voyons toujours que son derrière…

 

Pas chanceux, voilà que Marie-Galante 2 le dépasse aussi.

 

Doris ne manque jamais l’occasion de prendre une photo ou de filmer les amis derrière…

 

Nous empruntons le canal Haulover au mille 870, sur les rives du canal des personnes profitent de ce beau dimanche pour pêcher.

 

Attention Michel regarde en avant ! Les petites foufounes ont distraits mon capitaine…

 

Nous voilà rendus à Titusville, le jeune couple Sébastine et Marie-Claude du voilier Born Free sont déjà à l’ancre. Par ce bel après-midi, ils en profitent pour laver la coque de leur voilier.

 

Le guindeau (mécanisme pour remonter l’ancre) de Michel ne fonctionnait plus mais heureusement juste pour descendre l’ancre. Michel d’Epsilon est venu aider notre Michel pour diagnostiquer le problème. Installés sur notre lit, ils regardent les connections. Ils n’avaient pas le choix de partager le lit car les connections sont sous le lit.

 

Mardi, 27 novembre 2007 Titusville

 

Hier, nous avons passé la journée pour faire les provisions pour la traversée aux Bahamas et le lavage etc… Aujourd’hui on visite. Avec la location d’une van pour six nous nous rendons tôt à  Cap canaveral.

 

 

Nous prenons le tour qui nous mènent à une plate-forme qui nous permet de voir une des rampes de lancement des fusées.

 

Le tour nous amène à différents pavillons. Que regarde ainsi Doris ?

 

Doris regarde les propulseurs d’une fusée Appollo. Impressionnant la technologie !

 

Complètement à l’autre extrémité de la fusée, Michel examine la cabine de pilotage d’Appollo. Tout petit à côté du reste de la fusée !

Une dernière photo avant le depart devant les reliques des premières fusées utilisées à Cap Canaveral.

 

Jeudi 29 novembre 2007

 

Nous nous sommes payés 3 journées à quai à Titusville, cela facilite les travaux, les visites et le magasinage. Il faut se gâter un peu.

 

La capitainerie au bout du quai offre un petit magasin, une buanderie, de bonnes douches et un petit solarium pour écouter la télévision.

 

Nous sortons de la marina pour poursuivre dans l’intercostal. Il y a des voiliers dans le mouillage extérieur qui est très bien à Titusville.

 

Nous ne pourrons atteindre notre prochaine cible aujourd’hui qui est Fort Pierce alors nous mouillons en solitaire pratiquement derrière une jolie petite île. Doris aurait bien aimé y faire un tour pour un petit feu de camp mais le dinghy est sur le pont et cela est trop compliqué. Dommage..

 

Vendredi 30 novembre 2007 Vers Fort Pierce

Un voilier attire notre attention ! Il est en fâcheuse position. Pourtant sur les cartes aucune entrée de ce côté. Il se sera fait prendre par la marée en s’ancrant sur le côté du chenal de l’intercostal. Du  moins espérons que c’est le cas et qu’il pourra ressortir plus tard. Tout le long de l’intercostal, nous avons vu à l’occasion des voiliers échoués et certains même coulés.